Comment stopper une fuite d’huile moteur sur ma Seat ?



Qu’il s’agisse d’une Seat Leon, d’une Seat Ibiza ou une autre modèle de voiture, avoir de l’huile qui coule sur son moteur n’est pas une situation rare. Et pourtant, cette fuite ne peut être négligée, car elle pourrait rapidement l’endommager. Votre moteur fuit ? De l’huile coule de votre moteur ? Voici comment stopper une fuite sur une Seat.

D’où pourrait provenir la fuite d’huile ?

Dès que vous constatez la fuite, vous devez alors procéder à un entretien et au contrôle des autres pièces pour trouver sa source. Si la fuite provient de l’huile moteur, l’huile aura un aspect visqueux de couleur marron et noir. Si elle est plutôt ambrée avec une forte odeur, elle proviendrait de l’huile de la boîte de vitesse. Souvent, l’origine des fuites sur votre Ibiza vient du bouchon vidange et son joint, de l’un de vos joints de carter, le manocontact de pression d’huile, le filtre huile, le bouchon vidange de la boîte de vitesse ou les bagues d’étanchéité des transmissions.

Pour se débarrasser d’une fuite d’huile depuis le bouchon de vidange et de son joint, la solution est simple, il vous faudra mettre votre Seat Leon sur une position horizontale. Il faudra, ensuite, enlever le bouchon vidange, puis changer l’huile moteur. Le prix de la vidange varie de 40 à 100 euros selon le type d’huile. Enfin, remplacez le joint de vidange et rapprochez au couple adapté au bouchon.

Si la fuite vient du filtre huile, il faudra la remplacer à l’aide d’une clé à filtre en enlevant l’ancien filtre et en s’assurant que le joint ne s’accroche pas au bloc moteur. Vous pouvez ensuite mettre le nouveau filtre avant de resserrer délicatement.

Pour une fuite venant du manocontact, il faudra y accéder pour la changer. Il faudra alors enlever le fil électrique, ôter le manocontact et placer son rechange avant de nettoyer l’ensemble. Dans les trois cas, faire un contrôle à chaud pour s’assurer qu’il n’y a plus de fuites huile est essentiel.

Le guide ultime pour arrêter les fuites d’huile moteur dans les voitures

Stopper définitivement toute les fuites d’huile dans le moteur est une option tout à fait envisageable. D’ailleurs, vous pouvez le faire par vous-même dans deux cas. Si la fuite n’est qu’apparente, vous n’aurez qu’à mettre une résine époxy ou rajouter un additif d’huile, de carburant ou même de refroidissement. En revanche, si la fuite provient d’une pièce métallique, il faudra l’ajuster avec un chalumeau.

En revanche, si vous ne savez pas comment vous y prendre dans ce domaine, vous pouvez faire réparer la fuite de l’huile de votre moteur à un spécialiste.

Pourquoi les fuites d’huile se produisent

Quatre raisons permettent d’établir un diagnostic sur les causes d’une fuite huile :

  • elle peut être due à la fuite d’un joint de cache culbuteur qui scelle le moteur. Ce joint relie le cache culbuteur au moteur, et il arrive qu’il s’use ;
  • la fuite peut aussi provenir d’un joint torique défectueux. Se trouvant au fond des puits des bougies d’allumage, elle doit être réparée au plus vite ;
  • la défaillance des segments de compression des pistons est aussi une des raisons qui cause la fuite de l’huile dans le moteur. Son rôle principale est, d’ailleurs, d’éviter que l’huile ne pénètre dans la chambre de combustion. Une fumée d’échappement bleu sentant l’huile est une des signes de sa défaillance ;
  • l’altération des pistons peut aussi entrainer une fuite d’huile. à une température élevée, elle peut engendrer des trous, ce qui contribuerait à être un frein pour le moteur ;
  • l’usure des guides de soupapes engendre aussi des problèmes sur le moteur puisqu’elle contribue à équilibrer l’apport d’air lorsque le moteur tourne. Sans elle, le moteur ne peut fonctionner.

Quels sont les symptômes d’une fuite d’huile moteur ?

Le plus souvent, la fuite d’huile se caractérise par des taches d’huile visibles lorsque l’auto s’arrête. Le manque de pression d’huile et le dégagement d’un parfum piquant doivent alerter le conducteur. Les fuites d’huile sont, cependant, facilement repérables. Pour le moteur, par exemple, la fuite se reconnaît par sa couleur noirâtre sur la carrosserie extérieure du véhicule. Elle est diagnostiquée par une consommation importante d’huile.

La fuite de l’huile moteur se montre aussi par la fuite de liquide refroidissement sous la voiture. De couleur amas jaune, bleu ou verte, l’huile est en plus gluante. Un niveau qui descend de la jauge d’huile devrait alarmer le conducteur.

Comment arrêter les fuites d’huile moteur dans une voiture ?

Afin d’arrêter ces fuites d’huiles, il y a 5 étapes qui s’avèrent importantes :

1. Identifiez l’emplacement de la fuite ;

Il est important avant tout de détecter d’où provient la fuite et les taches d’huile pourront vous aider à déterminer sa source. à l’aide d’un cric, surélevez votre voiture. Pour être sûr de l’emplacement exact de la fuite, vous pouvez mettre un talc sur les contours que vous suspectez. Cela va créer un contraste avec l’huile, ce qui va vous faciliter la tâche.

Des détecteurs de fuite que l’on peut placer dans le réservoir d’huile peuvent également la tracer sous lumière UV en cas de difficulté. à noter que leurs prix sont élevés.

2. Vidangez l’huile qui s’est écoulée du moteur ;

Il est important de nettoyer là où la fuite a eu lieu avec un produit dégraissant, de préférence à froid. Dès lors qu’il a été nettoyé, démarrez le moteur et regardez sous votre voiture. Vous verrez l’origine de la fuite.

3. Remplacez le joint et le joint torique (ou la rondelle) si nécessaire ;

Si durant la réparation, vous vous apercevez que le joint n’est pas étanche ou qu’il ne pourra pas s’adapter à sa nouvelle position, son remplacement est fortement conseillé.

4. Couvrez tous les raccords avec du produit d’étanchéité pour filetage (couvrez les deux côtés) ;

Afin de protéger l’installation des pièces, les produits d’étanchéité sont nécessaires. Pour le filetage, l’objectif est tout simplement d’empêcher que le fluide ne s’écoule pas au niveau des raccords et que les poussières ne s’y introduisent pas. Il est aussi utilisé afin d’empêcher que les assemblages ne s’enlèvent autrement qu’avec les outils adaptés.

5. Remplissez le moteur d’huile et faites-le fonctionner jusqu’à ce qu’il arrête de fuir.

étant donné qu’une majeure partie de l’huile s’est vidée, il est important de le remplir à nouveau pour le maintien du moteur. Il serait plus sage de le faire fonctionner avec de l’huile moteur jusqu’à ce que vous constatiez qu’il n’y a plus de fuite et que vous ne risquez pas plus de dégâts.


.